l' Aïkido en bref...

dessin d'une pratiquante d'aikido

Art martial non violent pour tous

L' Aïkido est un art martial original sans compétition, issu d’arts martiaux japonais traditionnels anciens. Il propose une réponse très moderne aux problèmes de violence et d’agressivité, en utilisant le conflit comme situation de communication. 

C'est le principe de non-violence qui prédomine dans la discipline. Les techniques sont destinées à rejeter toutes formes d’agressivité dans le vide. Il s'agit de décourager l’agressivité de son adversaire, et non de le détruire lui, ce qui est une approche unique dans les arts martiaux. 

Accessible à tous, quelle que soit sa constitution ou sa condition physique, pour apprendre à mieux se défendre, mieux utiliser son corps, son énergie vitale, et développer des qualités d’écoute, d’échange, de tolérance, de respect, de discipline et maîtrise de soi. 


Photo d'une pratiquante d'Aikido

Art éducatif riche et respectueux du corps

Les techniques d’Aïkido respectent le corps et ses articulations. Elles se concluent par des immobilisations ou des projections non douloureuses. Son efficacité repose sur d’autres capacités que la force physique : gestion du déséquilibre, précision des placements, des directions, du rythme, harmonisation du corps et de l’esprit, centrage, relâchement. 

Sa pratique et son répertoire technique sont particulièrement riches, et chacun y trouvera des moyens de progresser longtemps : debout ou à genou, contre des attaques à mains nues, ou avec des armes traditionnelles (sabre, bâton, couteau en bois), seul ou à plusieurs, les combinaisons sont sans limites. 


Image naturelle d'équilibre

Discipline d'équilibre et de bien-être

L’ Aïkido développe particulièrement l’acuité des sens, la proprioception, l’équilibre, la posture, le relâchement, la gestion de la respiration, la souplesse, la précision et l’harmonie des mouvements. 

Il favorise l’évacuation des tensions, une meilleure réaction dans les situations d’agression, des facultés d’anticipation, de concentration, de maîtrise et de confiance en soi. Il propose aussi un cadre très positif au développement personnel, à l’écoute de l’autre, et à l’épanouissement de sa personnalité. 

Hommes, femmes, jeunes, séniors, actifs ou sédentaires, en bonne santé ou non, chacun y trouvera des bienfaits spécifiques et une source de mieux être sur la voie de la connaissance de cet art, mais aussi de soi-même.

Image du fondateur de l'Aikido Morihei Ueshiba

Art traditionnel moderne 

Fondé au siècle dernier par Morihei Ueshiba (1883-1969), c’est à l’issue de la deuxième guerre mondiale que l’Aïkido fut introduit en France, pays où il est le plus implanté en Europe. 

Depuis, il ne cesse de se développer et compte actuellement près de 75000 pratiquants dont une proportion importante de femmes. Fondée en 1983, la Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo & Associées (FFAAA) est agréée par le ministère de la Jeunesse et Sports et est membre de la Fédération Internationale d’Aïkido (FIA). Elle représente aujourd’hui, près de 900 clubs et 25000 pratiquants.