Sport Santé

fille de dos qui étire sa jambe dans la nature

Le Sport Santé, en bref...


Le Sport Santé est une stratégie nationale de politique de santé publique déployée depuis plusieurs années. L’idée centrale est de favoriser pour tous la pratique des activités physiques dans la vie quotidienne. 

L’inactivité physique est devenue la première cause de mortalité évitable dans le monde, responsable de plus de décès que le tabagisme.

L’activité physique et sportive comme outil de santé, tant pour lutter contre la sédentarité à tous les âges de la vie et dans tous les milieux, que comme thérapeutique non médicamenteuse dans la prévention et le traitement des pathologies chroniques.

« Sport santé » est une expression générale qui recouvre deux volets : le sport santé "bien-être" et le sport "sur ordonnance".

Recommandations de l'OMS sur l'activité physique et la sédentarité

vue radio d'un buste de corps humain

Les bienfaits de l'Activité Physique (AP)

La prévention consiste à éviter l'apparition, le développement ou l'aggravation de maladies ou d'incapacités. On distingue : 

1. La prévention primaire qui agit en amont de la maladie : l'AP diminue le risque de pathologies chez les personnes saines ; 

2. La prévention secondaire qui agit à un stade précoce de son évolution : l'AP prévient le risque d'aggravation de nombreuses maladies chroniques ; 

3. La prévention tertiaire qui agit sur les complications et les risques de récidive : l'AP diminue les complications de certaines maladies chroniques.


L'AP agit aux trois niveaux : primaire, secondaire et tertiaire 

Amélioration  :

  • Santé osseuse
  • Activité cérébrale
  • Force musculaire
  • Souplesse

Diminution :

  • Prise de poids
  • Diabète
  • Ostéoporose
  • Maladies cardio-vasculaires
  • Cancers
  • Maladie d'Alzheimer
  • Risques de mortalité précoce 
homme alongé qui regarde la télévision

Sport Santé Bien Être - Objectifs & publics

Concerne des personnes qui n'ont pas de limites physiques importantes ; il s'agit avant tout d'un public déconditionné de l'activité physique (avec toutes les conséquences musculaires, cardiaques, respiratoires, articulaires, métaboliques, que cela implique), ou un public ayant une contre-indication médicale à la pratique de la discipline, mais sans limite physique importante ; 

 

  • Objectifs : Lutte contre la sédentarité : proposer des activités physiques adaptées (APA) à des personnes sédentaires qui ne poussent pas facilement la porte des clubs sportifs.


  • Publics cibles : Personnes devant reprendre ou poursuivre une activité physique. Le pratiquant vient par lui-même, il n'y a pas d'ordonnance.


  • Certificat médical : Certificat médical spécifique nécessaire.
main d'un médecin qui tiend un tensiometre

Sport sur ordonnance - Objectifs & publics

Concerne des personnes souffrant d’une maladie chronique, et qui font l'objet d'une prescription spécifique d'une activité physique adaptée (APA), sur mesure, avec un encadrement strict et un retour d'information vers le médecin prescripteur ; 

 

  • Objectifs : Prise en charge de pathologies chroniques : améliorer la santé d'une personne en particulier atteinte d’une maladie chronique, via la pratique d'une activité physique (thérapeutique non médicamenteuse). 

 

  • Publics cibles : Personnes atteintes de pathologie chroniques adressées par un médecin. Une prescription médicale initiale détaille la nature des limites physiques de la personne et les objectifs de la prise en charge ; le professionnel d'APA doit collaborer étroitement avec le médecin prescripteur : tests initiaux du patient, définition du programme, rapports réguliers.

 

  • Certificat médical : L’ordonnance en tient lieu.

L' Aïkido Sport Santé au Dojo Montgermontais

Chartes d'engagement

Created with Sketch.

 Le Dojo est signataire d’une charte Sport Santé 
- avec l’ARS Bretagne (charte et label maladies chroniques)
- avec la Maison Sport Santé (MSS) du CHU de Rennes (charte Sport Santé)
- avec la FFAAA (charte Sport Santé Bien Être)

qui l'engagent notamment sur les points suivants : 

  • Respect de la règlementation  en vigueur
  • Une activité Régulière, Adaptée, Sécurisée, Progressive (RASP)
  • Un effectif règlementairement limité à 12 personnes
  • Un encadrant formé au Sport Santé et aux gestes de premiers secours
  • Un entretien individuel et une évaluation physique préalable
  • Des objectifs négociés et la mise en place d'un programme personnalisé
  • Une évaluation de son impact en fin de cycle
  • Un contact avec le milieu médical en cas de besoin


 Le Dojo est également en lien avec la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) Ille et Flûme, qui informe les professionnels de santé sur les structures proposant de l'activité physique adaptée. 

Cours et publics

Created with Sketch.

Le cours Aïkido Sport Santé est ouvert prioritairement :

  • Aux publics ‘Sport Santé Bien Être’ 
  • Aux publics ‘Sport sur ordonnance’

Les cours peuvent être mixtes avec d’autres pratiquants, mais ils doivent rester minoritaires. 


Horaire du cours : samedi de 10h à 11h. 


Après un entretien individuel et une évaluation des capacités physique, la pratique est adaptée aux capacités de chacun, progressive, dans un cadre sécurisé et bienveillant, en valorisant les progrès réalisés et la notion de plaisir, afin de renforcer la motivation d'une pratique pérenne.

L’Aïkido - Une discipline de choix pour le Sport Santé

Created with Sketch.

Par sa nature non-violente et non-compétitive, unique dans le monde des arts martiaux, l’Aïkido est une discipline de choix particulièrement adaptée à la pratique du Sport Santé. 

L’aspect martial qui peut inquiéter n’est ici pas l’enjeu, puisqu’il s’agit bien d’améliorer la relation entre les personnes par le développement personnel, à la fois physique et mental.

Si sa pratique conventionnelle peut être à haute intensité, l’Aïkido dans ses principes constitutifs, respecte le corps et l’intégrité des partenaires. C’est la raison pour laquelle il peut être abordé à tout âge, et malgré certaines limitations fonctionnelles.

La pratique adaptée de l'Aïkido

Created with Sketch.

La pratique adaptée de l’Aïkido est centrée sur : 

  • Des exercices préparatoires à la pratique de l’Aïkido conventionnel (Aïki-Taïso) 
  • Une pratique adaptée de l’Aïkido, avec les limitations suivantes : 


- Pas de chutes (des amenés au sol en douceur sont possibles) ;
- Au plan cardio-respiratoire, montées en rythme progressives, que ce soit en début de cours (préparation physique), ou pendant le cours (après une démonstration par exemple) ;
- Pas de travail à genoux ;
- Pas de Seiza (position d’attente à genoux) pendant les phases d’observation. 


Le travail individuel s’inspire du Taïso et de tous les exercices de préparation physique.
Le travail à deux s’inspire de l’Aïkido avec les limites indiquées plus haut, en favorisant l’attention portée au partenaire.

C.f. Fiche Sport-Santé Bretagne : https://bretagne-sport-sante.fr/activite/aikido/ 

Pour quels bénéfices ?

Created with Sketch.

L’amélioration de la condition physique est le plus évident des bénéfices attendus.  

Les exercices pratiqués dans le cadre de l'Aïkido s’attachent à développer plus particulièrement équilibre, coordination, souplesse, renforcement musculaire. 


Pour autant, le périmètre d’étude de l’Aïkido va bien au-delà et touche de nombreux aspects de la relation corps-esprit qui impactent très directement la santé au sens large et la qualité de vie de chacun.


L’apprentissage des ‘techniques d’Aïkido’ n’est pas une finalité, c’est un moyen d’étude pour découvrir et intégrer progressivement les principes constitutifs de cet art, que tout Aïkidoka cherche à perfectionner par sa pratique.


Par ‘principes’, il faut comprendre un ensemble de capacités transverses aux techniques, telles que : unité du corps et de l'esprit, intégrité, centrage, posture, vision, respiration, relâchement, concentration, vigilance, sérénité, détermination, disponibilité, connexion à l’autre, gestion des distances…


Alors, tout le potentiel de l’Aïkido pourra se révéler…

Cadre juridique

Created with Sketch.

Code la santé publique – Article L1172-1 : « Dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d'une affection de longue durée, le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient. » 

 

Décret n° 2016-1990 du 30 décembre 2016 relatif aux conditions de dispensation de l’activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant : 

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2016/12/30/2016-1990/jo/texte 

 

Instruction ministérielle n° DGS/EA3/DGESIP/DS/SG/2017/81 du 3 mars 2017 relative à la mise en œuvre des articles L.1172-1 et D.1172-1 à D.1172-5 du code de la santé publique : 

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/04/cir_42071.pdf 

 

Loi n° 2022-296 du 2 mars 2022 vivant à démocratiser le sport en France Titre Ier : Relatif au développement de la pratique pour le plus grand nombre (Articles 1 à 28) https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045287568/